Surproduction des systèmes d’optimisation Solar Edge : le débat est tranché

Un argument fréquemment avancé par les fabricants de micro-onduleurs et d’optimiseurs est le surplus de productible engendré par leur technologie. En corrigeant les mismatch en puissance des panneaux, ces systèmes sont supposés apporter un surplus d’énergie à la centrale de production photovoltaïque qui en serait équipée.
Étrangement, aucun test en situation réelle ne semble avoir été effectué jusqu’à présent afin de confirmer ou non les arguments de Solar Edge.
Systèmes Solaires a donc décidé il y a plus d’un an, en accord avec ses clients, d’effectuer un test comparatif sur 2 centrales de 100kWc, l’une équipée en onduleurs et optimiseurs Solar Edge, l’autre équipée en onduleurs string SMA. Les résultats sont à découvrir ici.
Sollicitée, Solar Edge n’a pas souhaité commenter les résultats de notre test ni critiquer sa méthode. Nous restons ouverts à tout commentaire de leur part et précisons par ailleurs que la technologie Solar Edge présente de très nombreux avantages parmi lesquels la précision du monitoring et le maintien en domaine Très Basse Tension en cas d’arrêt d’urgence. Il semblerait simplement que ces avantages s’accompagnent d’un coût énergétique plaçant les solutions d’électronique distribuée en retrait sur le plan de la production par rapport aux solutions string classiques.

Il convient également de préciser que ce comparatif est dynamique, i.e. susceptible d’évoluer au fil du temps: si avec le vieillissement de l’installation photovoltaïque des écarts de puissance crête importants apparaissaient entre les panneaux, cela serait susceptible de jouer en faveur de la technologie Solar Edge qui pourrait alors retrouver des niveaux de productible supérieurs. Une mise à jour régulière des performances comparées de ces 2 installations sera faite et accessible ci-dessous.

Copyright SYSTEMES SOLAIRES © 2018 –